Le treuil à câble est un appareil polyvalent. Il est principalement utilisé pour le retour ou la livraison du bois. Elle contribue de manière importante à la sécurité du travail lors de l’abattage avec un support de corde ou lors de l’arrachage des cintres. Il est également très utile pour sécuriser et égaliser les chablis ou les procédures de travail assistées par treuil.

Pour l’utilisation de tracteurs agricoles en forêt, on utilise généralement des treuils à trois points d’attelage (Fig. 1). Pour une utilisation plus professionnelle, il existe d’autres options de montage pour les treuils, par exemple un montage fixe ou enfichable à l’arrière du tracteur, ou un montage fixe à l’avant.

En règle générale, pour les treuils à trois points : la traction maximale du treuil en kilonewtons (kN) ne dépasse pas la puissance du moteur du tracteur en kilowatts (kW). Mais attention aux tracteurs très légers mais puissants !

Le contrôle mécanique ou électro-hydraulique des fonctions du treuil est la règle avec les treuils à trois points, ce dernier étant une condition préalable au fonctionnement radio-commandé.

Le travail sur corde est dangereux !

Treuil manuelleMalheureusement, les accidents se produisent encore et encore lorsqu’on travaille avec le treuil. Les sources de danger sont ici le câble de traction, l’arbre de prise de force, la fixation du treuil, la lame arrière, la chaîne et le palan à chaîne ainsi que le palan à câble et surtout le câble lui-même. Les mesures à prendre pour maintenir le danger le plus faible possible sont définies dans les règlements de l’association professionnelle agricole. Les équipements de protection et de sécurité (protection anti-retour, dispositif de freinage, protection contre les surcharges) doivent être fonctionnels. Les protections de la prise de force et de l’arbre à cardan doivent se chevaucher. Un contrôle annuel effectué par un organisme de contrôle agréé ou une personne compétente, dont les résultats sont consignés par écrit, sert à détecter et à réparer les dommages et à garantir la sécurité du fonctionnement.

Outre les contrôles techniques, le comportement au travail est également déterminant pour la prévention des accidents. Il est préférable de ne pas travailler seul. Cela n’est autorisé que s’il y a un appel, une connexion visuelle ou autre ou si des mesures de sécurité appropriées ont été prises dans les exploitations agricoles. Pendant le retour, personne n’est autorisé à rester dans la zone de danger (à côté de la charge, entre la charge et le treuil, dans l’angle de danger de la déviation). Le pupitre de commande doit être disposé de manière à ce que le processus de travail puisse toujours être observé.