Comment se produisent les tremblements de terre ?

Ils sont le résultat d’une libération d’énergie produite par la collision des plaques tectoniques en lesquelles la Terre est divisée.

Ce mercredi matin, nous nous sommes réveillés avec la nouvelle d’un grave tremblement de terre en Italie, à Accumoli, dans le centre du pays. Un mouvement foncier qui a dévasté une grande partie des villages près de l’épicentre. Mais comment et pourquoi les tremblements de terre se produisent-ils ?

La surface de la Terre est divisée en grands blocs, appelés plaques tectoniques. Ces plaques sont en mouvement continu, ce qui arrive, c’est qu’elles le font si lentement qu’il est imperceptible. Lorsque deux plaques entrent en collision, une grande quantité d’énergie s’accumule. Et quand cette énergie est libérée, le tremblement de terre se produit.

L’énergie est libérée sous forme d’ondes, ce qui fait trembler la surface de la Terre. Il existe trois types d’ondes : primaires, secondaires et superficielles. Le point où le tremblement de terre se produit, sous la surface, est ce qu’on appelle l’hypocentre. L’épicentre est le point à la surface où le séisme est enregistré.

Après l’apparition d’un tremblement de terre, les plaques mettent un certain temps à se stabiliser, d’autres tremblements de terre continuent de se produire, mais de moindre intensité, ce que l’on appelle les répliques.

Pour réduire au minimum les risques de tremblements de terre et essayer de les identifier dès que possible, les pays disposent de réseaux d’information sismique. L’Institut géographique national est chargé de cette tâche en Espagne. Dans toute la péninsule et les îles il y a des sismographes distribués, reliés à un centre de réception à Madrid.

f }