Une panne de chaudière est un des incidents les plus fréquents de notre quotidien. Si certaines situations requièrent l’intervention d’un professionnel, d’autres peuvent être réglées par vos propres soins. Il suffit dans ces cas-là d’identifier avec précisionl’origine du dysfonctionnement pour trouver la solution la plus adéquate.

Les causes possibles d’une panne de chaudière électrique

Un problème de pression d’eau

Une chaudière est dotée de ce qu’on appelle manomètre, un appareil de mesure de la pression d’eau dans l’installation. Que ce niveau soit trop faible ou trop élevé par rapport aux normes (entre 1 et 1,5 bar), le système de chauffage se détériore systématiquement.

L’existence d’une pièce défectueuse

Pour qu’un appareil continue de fonctionnerconvenablement, il faut que toutes ses composantes soient sans bavure. Une seule petite pièce HS et tout le système de chauffage devient inutile. Si par exemple, la sonde de température tombe en rade, aucune information ne sera transmise à la chaudière pour l’induire à fabriquer la chaleur voulue.

La vétusté du dispositif

Au bout de quelques années d’utilisation, tout appareil devient obsolète. La durée de vie votre chaudière électrique devrait d’ailleurs vous être communiquée au moment de l’achat. Arrivée en fin de cycle, une chaudière, même de qualité, ne pourra plus remplir correctement ses fonctions de chauffage. Elle pourrait se mettre en marche mais ne produira plus de chaleur.

Quelles initiatives prendre en fonction des pannes observées ?

A chaque type d’incident cité correspond une issue bien définie :
Pour le défaut de pression d’eau : Effectuer une purge des radiateurs en cas de hausse de la pression et rajouter de l’eau dans votre chaudière s’il y a une baisse. Autrement, le chauffage ne sera absolument pas stable.
Pour les problèmes de pièces HS: Vérifiez tour à tour les éléments constitutifs de votre chaudière pour déterminer lequel d’entre eux est défectueux. Si vous n’avez aucune connaissance en la matière, il vaudrait mieux faire appel à un expert.
Pour l’obsolescence de la chaudière: Il est toujours plus judicieux de se procurer une nouvelle chaudière quand l’ancienne arrive en fin de vie.