Kit d’adaptation pour E-bike Bimoz

Léger comme une plume et facile à monter

Düsseldorf Si vous avez envie d’un pedelec, vous n’avez pas nécessairement besoin d’acheter un nouveau vélo tout de suite. Il est également possible de convertir le vélo actuel en vélo électrique. Avec le kit d’adaptation Bimoz de deux kilogrammes, par exemple, c’est étonnamment rapide.

Bimoz est un système d’adaptation de pédélec de Suisse avec lequel une bicyclette conventionnelle peut être transformée en e-bike en peu de temps. De plus, l’unité d’entraînement se caractérise par son poids relativement faible : Le moteur et la batterie rendent la bicyclette, qui a été transformée en pédélec, plus lourde de seulement deux kilogrammes.

Le montage du moteur de 250 watts de 50 Newton-mètre, qui supporte jusqu’à 25 km/h comme d’habitude avec les pedelecs, est très simple : il suffit de retirer la pédale et la manivelle sur le côté gauche et de fixer le moteur électrique sur le pédalier à la place.

Celle-ci est entourée d’un boîtier qui sert également de pédale. La pédale opposée avec plateau reste inchangée sur la roue. La batterie doit également être fixée au cadre. Selon Bimoz, l’installation ne prendra que 20 minutes.

L’intérieur fixe du moteur fait ensuite tourner le pédalier du boîtier selon les besoins et transmet sa force à l’axe du pédalier de pédalier. Une unité de contrôle mesure l’impact de la force, du couple et de la vitesse plusieurs fois par seconde afin d’assurer le meilleur support pour la situation.

Une application spéciale peut également être utilisée pour prédéfinir différents modes de support. Il existe même un mode d’entraînement dans lequel le conducteur est en compétition contre la résistance du moteur. Si vous ne voulez pas de support, vous pouvez également désactiver le système. Selon le fabricant, cela n’affecte pas les caractéristiques de conduite du vélo lorsqu’il est éteint.

Bimoz propose deux variantes d’accu. La petite batterie de 110 Wh permet une autonomie de 40 à 60 kilomètres. La batterie XL d’une capacité de 290 wattheures durera de 130 à 150 kilomètres.

La batterie de stockage, qui peut être retirée pour être rechargée en une seule étape, peut être rechargée en une heure et demie ou trois heures sur la prise secteur à l’aide d’un chargeur. Avec la petite batterie, le système complet ne pèse que 1,97 kg, la version XL augmente le poids à environ 2,6 kg.

Pour l’instant, le système d’entraînement rétrofit de Bimoz peut être commandé exclusivement via la plateforme de crowdfunding Indiegogo jusqu’à fin avril 2018. Le forfait avec une petite batterie coûte 900 dollars US, ce qui correspond à environ 720 euros. Plus tard, le prix de vente régulier du forfait de base sera porté à 1400 euros.

A titre de comparaison : le kit de rétrofit Copenhagen Wheel pedelec des Etats-Unis coûte 1750 euros, la société allemande Pendix facture environ 1500 euros pour la version de base de son système eDrive avec batterie 300 Wh.

f }