Moteur/engrenage

La Passat W8 à huit cylindres est une configuration V8 en W. Il ne s’agit pas d’un gag de promotion des ventes, mais de la conception spéciale du moteur. Sur les moteurs en V normaux, les cylindres en série construisent deux bancs, qui sont disposés à des angles de 90 degrés l’un par rapport à l’autre. A W8, chaque quatre cylindres sont disposés à des angles de 72 degrés l’un par rapport à l’autre. A l’intérieur d’un banc de cylindres, chaque deux cylindres est à nouveau décalé d’un angle de 15 degrés.

Cette disposition permet d’obtenir des dimensions compactes inégalées du moteur. Le bloc ne mesure que 42 centimètres de long, ce qui correspond à la largeur d’une édition dépliée de « Focus ». Mais dans la construction de moteurs, un avantage doit toujours être acheté avec des compromis et des inconvénients. Les angles des bancs et des vérins nécessitent un vilebrequin étroit et plat avec un déport de 18 degrés pour des distances d’allumage régulières. Les vibrations qui en résultent, contrairement au moteur en V conventionnel, doivent donc absorber deux arbres d’équilibrage.

L’étroitesse de l’espacement des cylindres est également problématique d’un point de vue thermique, ce qui se traduit par une tendance à une consommation spécifique élevée. Et le W8 ne peut pas revendiquer le leadership dans cette discipline. 19,4 litres par cycle urbain, 13,1 litres en moyenne par 100 kilomètres selon la norme CE ne sont pas exactement à jour.

Dans la pratique, il peut être un peu plus que cela, car la capacité de tourner à la manière d’une turbine avec un son sportif vous invite à appeler fréquemment la puissance. Un tempérament vraiment sportif est créé en conjonction avec la transmission à six rapports de série, qui permet d’accélérer d’un arrêt à 100 km/h en 6,8 secondes. Une vitesse maximale de 250 km/h est la limite standard de l’industrie. La boîte automatique à cinq rapports avec mode Tiptronic, en revanche, répond à des exigences plus confortables. Il est difficile de recommander une transmission de puissance parce que les interrupteurs et les automates sont aussi attrayants les uns que les autres.

f }