Recettes pour remplacer d’autres matières grasses par de l’huile d’olive extra vierge

Remplacer d’autres matières grasses comme le beurre ou le saindoux  par de l’huile d’olive vierge extra

Il existe de nombreuses recettes qui sont traditionnellement faites avec du beurre, du saindoux, du beurre de cacao, de l’huile de tournesol ou d’autres matières grasses, mais peuvent être remplacées par de l’huile d’olive vierge extra si vous voulez utiliser une graisse plus saine et / ou fournir le goût du jus d’olive. Il y a ceux qui ne l’aiment pas au début, mais quand on s’y habitue, on ne peut pas se passer de l’AOVE dans toutes sortes de préparations culinaires.

Le beurre est l’une des matières grasses indispensables dans la confiserie, et en général dans tous les plats si l’on parle de cuisine française, heureusement dans notre pays nous avons plus de goût pour la cuisine à l’huile d’olive, mais il existe encore des recettes dans lesquelles il peut sembler irremplaçable, que ce soit le beurre ou le lard ou autres gras. La vérité est que normalement vous pouvez trouver un substitut pour tous les ingrédients, même si le résultat est différent, ne signifie pas qu’il n’est pas bon, d’ailleurs, dans certains cas, il peut être meilleur, tout dépend du goût de chacun.

Le fait est qu’aujourd’hui, en soutenant à nouveau le jus d’olive, nous avons préparé une compilation de recettes pour remplacer l’huile d’olive vierge extra par d’autres matières grasses comme le beurre ou le beurre, nous l’aimons personnellement, car même si dans certains cas il est recommandé d’utiliser un AOVE avec un goût doux, cette touche fruitée, verte, fraîche, légèrement épicée… qui fournissent les huiles d’olive vierge extra faire le résultat est spéciale, délicieux.

En plus de quelques recettes dans lesquelles vous pouvez remplacer le beurre ou le saindoux (les principales matières grasses utilisées dans notre cuisine, en plus de l’huile de tournesol) par de l’huile d’olive vierge extra, nous avons inclus dans ce livre de recettes quelques préparations culinaires qui se distinguent par leur inclusion dans sa formule traditionnelle, ou dans lesquelles nous l’avons ajouté pour lui donner un plus en saveur et santé.

Gâteau à l’huile d’olive, au romarin et à l’éponge à l’orange

L’un des plus grands plaisirs gustatifs et sensoriels est de savourer un gâteau à l’éponge fait maison, le plus simple, connu sous le nom de gâteau à l’éponge 3-2-1, le quatre-quarts ou le’pa de pessic’ qui nous a accompagnés dans notre enfance, sont d’authentiques aliments de réconfort, et si de temps en temps nous leur donnons une touche de personnalité, comme dans ce gâteau éponge à l’huile d’olive, romarin et orange, augmente la passion pour les pâtisseries artisanales dont sans doute qui vous est dédié et vous accompagne pour la vie.

Nous aimons les gâteaux et les tartes, mais ils ne seraient rien s’ils n’étaient pas basés sur un bon gâteau à l’éponge, celui-ci, nu (sans garnitures ni garnitures) doit offrir une texture et une saveur qu’ils conquièrent, qui enlève même le désir d’ajouter autre chose afin de ne pas masquer leur naturel. Récemment nous avons été séduits par ce gâteau presque nu, et après quelques adaptations de la recette, nous avons fait cuire notre gâteau à l’huile d’olive et notre gâteau à l’orange, confirmant le plaisir de déguster un gâteau sans tenue de fête.

Ingrédients (Moisissure 24-26 cm.)

225 grammes de farine à pâtisserie
8 grammes de levure chimique
225 grammes de sucre
225 grammes d’huile d’olive vierge extra
4 œufs (L)
215 grammes de cava
2 c/s romarin frais
essence de vanille
1/2 c/c de sel.

Pour le glaçage à l’orange

Jus d’orange naturel
et du sucre (TPT)

Élaboration

Préparer le moule pour le gâteau éponge, idéal s’il est amovible, mettre une feuille de papier végétal sur le fond, l’étaler avec du beurre (aussi les côtés du moule), saupoudrer de farine et bien l’étaler dans le moule, jeter celui qui ne colle pas et enfin distribuer un peu de sucre, jeter aussi celui qui ne colle pas sur le gras. Préchauffer le four à 180º C avec la chaleur en haut et en bas.

Tamisez la farine et la levure, ajoutez le romarin frais bien nettoyé, sec et finement haché, ajoutez également le sel et réservez.

Mettre les œufs dans un grand bol ou un bol, ajouter le sucre et battre avec les bâtonnets électriques jusqu’à ce qu’ils doublent de volume. Ajouter ensuite l’huile d’olive, le cava et l’essence de vanille. Bien mélanger et incorporer graduellement le mélange d’ingrédients secs.

Verser la pâte à gâteau dans le moule et mettre au four à hauteur moyenne. Cuire au four de 40 à 50 minutes, jusqu’à ce que le bâtonnet en ressorte propre. Peut-être qu’après 30 minutes vous verrez que la surface de l’éponge est très brune, couvrez la avec du papier d’aluminium, mais n’ouvrez pas le four avant ce temps.

Lorsque le gâteau est cuit, le sortir du four et le laisser reposer une dizaine de minutes avant de retirer l’anneau du moule amovible pour qu’il refroidisse avant, puis le laisser refroidir sur une grille.

Préparez le glaçage à l’orange en mettant le jus et le sucre dans une casserole, faites cuire à feu moyen jusqu’à obtenir un sirop d’orange qui peut être léger, pénétrer un peu dans le gâteau, ou plus dense, pour lui donner un goût et une couche brillante.

Placage

Présente le gâteau à l’huile d’olive, au romarin et à l’éponge à l’orange dans une tarte à tarte ou déjà coupé en portions dans les plats. Il peut être servi avec un peu de crème, de crème ou seul, c’est un gâteau éponge très juteux et avec un goût exquis, donne peut-être lieu à le prendre dans une célébration accompagnée d’un verre de cava, comme utilisé dans sa préparation.

Abréviations

c/s = Cuillère à soupe
c/p = cuillère à dessert
c/c = Cuillère à café
c/n = quantité requise

f }