Santé Handicap

Enfin une série abordant le handicap

Plutôt habitués à des portraits croisés de patient et de médecins, les adeptes de séries médicales vont sûrement être surpris. Dans la nouvelle série, Les Bracelets rouges, diffusée depuis lundi sur TF1, les héros sont des adolescents malades et/ou en situation de handicap.

 

En effet, parmi les personnages principaux, Thomas, jeune homme qui attend et redoute son opération d’amputation de la jambe. Avec lui, Clément, son compagnon de chambre. Ce dernier est atteint d’un cancer en stade avancée, qui lui a déjà fait perdre les membres inférieurs, à savoir ses deux jambes. Parmi eux aussi, Roxanne, une jeune fille atteinte d’anorexie, ainsi que Côme, qui joue le rôle de narrateur, malgré qu’il soit plongé dans le coma depuis huit mois.

Une série qui montre le combat journaliers de jeunes adolescents se battant contre des cancers, des handicaps ou des problème psychiques, ou encore de poids. Malgré les soins et les traitements, ils ont décidé de former une sorte de club d’entraide, avec comme symbole les bracelets rouges que chacun porte avant les opérations.

 

Un scénario inspiré d’une histoire vraie

 

Cette minie série, qui ne comporte que six épisodes seulement, qui a été inspirée de la série espagnole Polseres Vermelles, est tiré d’une histoire vraie. Celle d’Albert Espinosa, son propre créateur. Il l’a même déjà raconté dans un livre, qui a connu un bon succès, le monde soleil. En effet, après trois contractions de cancers, celui qui est maintenant quadragénaire, a perdu une jambe, mais aussi une partie du foie ainsi qu’un poumon.

Très gros succès en Espagne, la série sera vite adaptés dans plusieurs pays tels que les Etats-Unis, l’Italie, le Chili, l’Allemagne ou encore le Pérou.

Et même si Albert Espinosa n’a pas participé à la réalisation de la version française, il a tout de même tenu à rendre visite aux acteurs français, afin de leur faire comprendre que “dans un hôpital on ne meurt pas de la maladie, mais d’ennui.”.

 

Un casting de jeunes comédiens prometteur

 

Et c’est TF1 qui a lancé à son tour la version française de la série à succès. Et le résultat est plutôt convaincant. On aurait pu avoir la crainte de voir trop de clichés à l’écran, mais on se surprend à s’attacher à ces enfants plutôt que de les prendre en pitié. Au contraire, on rit, on est émotif et non pas triste. Les deux premiers épisodes, qui ont donc été découvert lundi 5 février, ont suffit à nous plonger dans cet univers médical pas très souvent abordé à la télé. On a même déjà envie de voir la suite.

Et c’est ce changement incessant entre humour, émotion et gravité que les jeunes acteurs arrivent parfaitement à gérer. Parmi eux, Audran Cattin, Tom Rivoire et Louna Espinosa.

 

La série permet donc de sensibiliser un peu plus les gens au handicap, sujet sur lequel on ne parle que très peu sur le petit écran, mais aussi, elle y inculque une certaine positivité, laquelle est très importante pour bons nombres de patients.

 

f }